Home » actualite » Tondeur s’attaque à Lanzarote

Tondeur s’attaque à Lanzarote

[Article Sudpresse]

Comme elle l’avait réussi la saison dernière en montant sur la 2e marche du podium, Alexandra Tondeur s’alignera ce same-di 20 mai sur l’Ironman de Lan-zarote avec comme principal objectif d’empocher un maxi-mum de points en vue de sa qualification pour la finale du circuit mondial, le 14 octobre à Hawaii.

triathlon-alexandra-tondeur-prete-pour-hawai_ab161006_alex_toneur« J’ai entamé cette année ma deuxième saison sur les longues distances, je ne suis donc plus une ‘rookie’ », explique la Stéphanoise, qui a intégré en janvier dernier la nouvelle équipe professionnelle de triathlon Itzu Tri Team, coachée par Luc Van Lierde.

« J’ai gagné en expérience de gestion de course au contact de Luc et me suis davantage professionnalisée avec mon nouveau team et grâce à l’Adeps. J’aborde donc l’épreuve avec sérénité, tout en sachant qu’en 9 heures de course tout peut arriver. »

En 2016, « The Great » avait étonné les observateurs sur l’île des Canaries en effectuant une spectaculaire remontée à vélo et surtout lors du marathon pour finalement échouer à 138 secondes de la lauréate, la Danoise Tine Holst, qui défendra son titre samedi. L’ancienne championne britannique de natation Lucy Charles, 3e l’an dernier, victorieuse début mai du Challenge de Lisbonne, sera également de la partie, tout comme Saleta Castro, l’équipière espagnole d’Alex au sein de l’Itzu Tri Team, ou les expérimentées Britanniques Lucy Gossage et Corinne Abraham.

PLUSIEURS FAVORITES

« Nous sommes plusieurs à être candidates à la gagne. On vient toutes avec le couteau entre les dents, comme si nous partions à la guerre pour décrocher chacune les points qu’il nous manque pour la qualification pour Kona », ajoute la Brabançonne, 7e de l’Ironman d’Afrique du Sud pour sa rentrée en compétition début avril dernier.

« Il n’y a pas de secret. En course, on récolte le travail réalisé à l’entraînement. Si tu as bossé dur et si tu as souffert en préparation, tu n’auras pas de surprise en compétition. Un Ironman est toujours dur à terminer, mais tu le sais à l’avance, et ton corps y est habitué. »

Les caractéristiques de l’Iron- man de Lanzarote (3,8 km de natation en deux boucles, 180 km de vélo avec 2.551 mètres de dénivelé positif et 42,195 km à pied), considéré comme l’Hawaii européen en raison des similitudes avec le plus grand rendez-vous du triple effort – île volcanique, natation en mer, grandes lignes droites et montées balayées par le vent ou en- core marathon sous la chaleur– sont loin d’être des inconnues pour Alexandra.

« Je commence à connaître cette île comme ma poche. J’y passe de plus en plus de temps en stage grâce aux contacts de notre Team manager Koen Janssen, qui nous place dans des conditions idéales de préparation au Club La Santa. Tout nous permet de nous entraîner comme des pros », a conclu la triathlète de l’Itzu Tri Team. Le départ de l’Ironman de Lanzarote sera donné à Puerto del Carmen ce samedi 20 mai à 7h00 locale (8h00 belge). L’arrivée de la 1ère féminine est pré- vue vers 16h00 locale.

Article de la DH à lire ici

 

 

Étiquettes

Add To TwiiterRetweet This Post item information on FacebookShare This Stumble ThisStumbleUpon This Digg ThisDigg This Add To Del.icio.usBookmark This

About The Author

Comments are closed.